Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de MarcM

Le blog de MarcM

Généalogie Ardennaise et Franc Comtoise . Patronymes Maillot , Sonet , Gossery , Rousseau etc...


Migration de Belfahy vers la Lorraine

Publié par MarcM sur 4 Mai 2011, 21:01pm

Catégories : #Lieux

       

Françoise SONET  (sosa 97)  née à Belfahy, le 12.03.1783
 
 - fille de SONET Joseph (Thiébaud) [ ° Belfahy, 01.03.1742 - + Belfahy, 25.01.1818 ]
 et de DESLOYE (DELOYE) Jeanne Baptiste [ ° Fresse, 23.02.1751 - + Belfahy, 08.09.1824 ]. 
1/ Âgée de 30 ans, elle épouse, à Belfahy, le 14.11.1813, Jean Jacques GILLET ( laboureur puis garde-champêtrre)
 (° Belfahy, 04.03.1788 ), dont elle aura un fils, Louis GILLET (° 16.04.1814 ) et qui épousera Gabrielle DURIN. 
Mais Jean Jacques GILLET décède prématurément, à l'âge de 30 ans, le 16.04.1818.
2/ Restée veuve, Françoise SONET aura, deux ans plus tard, un fils naturel, SONET Joseph (  Sosa 48 ), ma  descendance.
3/ Françoise décède à Belfahy, le 28.08.1867 à l'âge de 84 ans.
 Témoin déclarant à son décès : son fils  (1/2 frère de Joseph ) )Louis GILLET, cultivateur, alors âgé de 53 ans.

  
Joseph Sonet , fils de Françoise Sonet :

Joseph , déclare en mairie, le 17 juillet 1838, la naissance de Jean-Baptiste Auguste, dont il reconnaît être le père et dont a accouché la veille Sophie CHIPPAUX. Tout ceci est particulièrement courageux et extrêmement rare à l'époque. La majorité civile est en effet alors fixée à 21 ans depuis 1793 et cette déclaration inhabituelle de naissance par un mineur qui, de surcroît, ne sait pas signer, a  passablement embarrasser l'adjoint Jacques PY, qui remplaçait alors Xavier PY, le maire, très malade (et qui décédera d'ailleurs le 12 octobre suivant). Il y eut, fort heureusement, la caution de l'instituteur, Joseph PHEULPIN, 30 ans, qui assurait également le secrétariat de mairie, et celle de François SONET, 34 ans, contremaître de l' atelier de serrurerie qui fournissait alors l'essentiel de l'emploi à Belfahy.
  
 Toutefois, les tourtereaux ne vont pas se marier, sans doute en raison de l'opposition de la famille de la jeune Sophie. La majorité matrimoniale, selon laquelle un mineur ne pouvait pas se marier sans l'autorisation de ses parents, était alors de 21 ans pour les filles et 25 ans pour les garçons. Compte tenu de sa propre situation, la mère de Joseph, Françoise, ne devait  pas s'opposer au mariage. Mais il n'en était pas de même de Joseph CHIPPAUX et Catherine GILLET, les parents de Sophie (née le 07.07.1819). Toujours est-il qu'à partir de cette époque on ne trouve absolument plus aucune trace de Sophie Chippaux. Peut-être a-t'elle alors quitté Belfahy et émigré en Lorraine avec son enfant, Jean-Baptiste Auguste ? Toujours est-il qu'en décembre 1863 celui-ci est domicilié à Liverdun (54) où il est ouvrier mineur....
 
Joseph Sonet retourne aux sources : 

> Conclusion platonique d'une belle histoire d'amour : dix ans plus tard, le 25 février 1848, Joseph SONET épouse, à Belfahy, son ancienne camarade d'école, Marguerite MARSOT (née à Belfahy, le 29.12.1820) et dont il aura sept enfants entre 1849 et 1861....
  
 
 Son fils Jean Baptiste Auguste (ma descendance) est resté en Lorraine où il deviendra mineur à Marbache ....

Mes remerciements à Pierre Sonet (cousin) pour sa documentation .
 
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Articles récents