Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de MarcM

Le blog de MarcM

Généalogie Ardennaise et Franc Comtoise . Patronymes Maillot , Sonet , Gossery , Rousseau etc...


Histoire de la Famille Dournel (ou D'Ournel)

Publié par MarcM sur 5 Novembre 2011, 11:45am

Catégories : #Famille Maillot

ORIGINAIRE de Picardie, la famille D'OURNEL OU DOURNEL

Source :

Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, FOL-LM3-1768

bnf-cover-copie-1.png

 DOURNEL a donné à la ville de Péronne  (ici ) un grand nombre de magistrats, conseillers du roi au bailliage, à l'élection, au grenier à sel, aux gouvernement et prévôté; un avocat du roi au bailliage; des chanoines de l'église royale et collégiale de Saint-Fursy; des officiers dans la milice communale, dont un colonel, capitaine de la ville, qui alla deux fois, à la tête de son régiment, au-devant de Louis XIV (4 septembre 1667 et 5 mai 1673), ainsi que plusieurs échevins, quatre mayeurs et deux lieutenants de mayeurs.

 

Elle a fourni aussi des receveurs généraux de France en Picardie; un conseiller du roi en la Cour des monnaies de Paris; un avocat au parlement de la même ville ; un doyen à la collégiale de Fouilloy; des abbés aux monastères de Dommartin et de Bourfontaine, et des officiers dans les armées de terre.

 

Plusieurs de ses membres figurent dans l'histoire locale de Péronne, et trois d'entre eux furent députés par leurs concitoyens auprès du roi pour la revendication de certains privilèges, mission qu'ils remplirent avec succès.

 

Quant à son origine, on n'a aucun renseignement précis sur elle. Ce que l'on peut constater, c'est que dès qu'elle apparaît au commencement du XVIe siècle, cette famille tient déjà un rang distingué clans la ville et par sa position, et par ses alliances avec les familles nobles du pays.

 

D'après le costume porté sur les verrières de l'église d'Assevillers, par Jacques D'OURNEL, le premier de la famille que l'on connaisse, les D'OURNEL étaient déjà nobles en 1534. Dans tous les cas, la possession d'un fief noble, dont l'acquisition était antérieure à 1560, leur donnait la noblesse quasi féodale. (Edit de Louis XIV de 1666.) Ce fief était celui de Grandcourt, relevant de la seigneurie ou marquisat d'Ancre, acquis en 1550, par Joachim D'OURNEL, frère ou cousin du précédent, chef de la branche qui s'est perpétuée jusqu'à nos jours. De plus, la dignité de mayeur de la ville de Péronne accordée en 1620 à Jean 1er du nom, petit-fils de Joachim, lui

 conférait encore, ainsi qu'à ses descendants, la noblesse de Mairie, transmissible au premier degré (Edit de François Ier de 1539). Ils portaient le nom de nobles hommes qui, d'après de La Roque (Edit. de 1724, p. 217), équivalait avec celui d'écuyer, et possédaient en Picardie plusieurs autres fiefs nobles, entre autres ceux de Licourt, de Fransart, Chuignolles, Quivières, Tincourt, Bonnival, relevant en plein fief du roi, à cause de son château de Péronne et la Guittonnière, situé près de Brou, qui provenait des de Lorme.

 

Jean-Fursy D'OURNEL OU DOURNEL, seigneur desdits fiefs, ancien avocat au parlement de Paris, conseiller du roi, lieutenant particulier au bailliage de Péronne, mourut le 8 août 1790, laissant trois fils qui furent

presque ruinés par la Révolution. L'aîné décéda sans postérité en 1854, et les deux autres formèrent les branches de Bonnival et de La Guittonnière. Gelle de Bonnival réside au château de Saint-Laurent-Blangy-lès- Arras, où elle s'éteindra faute d'enfants mâles ; la branche de La Guittonnière est fixée à Amiens depuis 1816.

 

ALLIANCES directes de la branche de La Guittonnière : de Laigny, de Driancourt , de Vaulx, Scourion de Begeudet, Baudoult, Machecré de Cizancourt, Cornet, de Boistel de Vauvillers, Le Flament,

Laffilé de Mantillon, Prévost, de Lorme, Le Roy de Fontenelle, Hennequierre, Merlin, Rougier de Joinville, Masse de Combles, et enfin la famille Hecquet d'Abbeville, provenant d'un gentilhomme irlandais, ancien officier dans l'armée anglaise, venu au XVe siècle s'établir en France.

 

PARIS. — IMPRIMERIE CHAIX, SUCCURSALE DE SAINT-OURN.

 

Les Dournel dans l'histoire

A Péronne (ici)  :

 DOURNEL   Charles, chanoine de l'église Royale et collégiale de Saint-Furcy de Péronne

Descriptif du blason :

D'azur, à une aigle le vol abaissé d'or, chargé de trois coeurs de gueules, rangés en fasce et une bordure denticulée d'argent.

 DOURNEL  Fursy, avocat en parlement et aux sièges Royaux de Péronne

Descriptif du balson :

De sable, à une bande d'or, chargée d'un annelet de sinople.

 

 

 DOURNEL Robert, conseiller du Roi en sa Cour des Monnaies ,licencié ès lois,  avocat du roi au bailliage de Péronne. Plusieurs fois Mayeur de Péronne entre 1650 et 1660.

 

robert-d-ournel.jpg

 

 Descriptif du blason :

D'azur, au chevron d'or adextré en chef d'un gland de même et senestré d'un lis de jardin d'argent, et en pointe un croissant de même surm. d'une étoile d'or.

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Articles récents